Université Paris-Est Université Paris-Est - Marne-la-Vallée Université Paris-Est - Créteil Val-de-Marne Centre National de la Recherche Scientifique

UPEC

LI Hongze

Date: 
Dim, 13/05/2018 - Lun, 11/06/2018
Site: 
Nom: 
LI
Prénom: 
Hongze
Origine: 
Université Jiao-tong de Shangai
Origine: 
République populaire de Chine
Thème: 
Théorie analytique des nombres
Invitant: 
WU Jie

Un modèle discret pour les défauts dans les coques nématiques

Site: 
Date: 
24/05/2018 - 15:00 - 16:00
Salle: 
P1 021
Orateur: 
CANEVARI Giacomo
Localisation: 
Centre basque de Mathématiques appliquées
Localisation: 
Espagne
Résumé: 

Les cristaux liquides nématiques sont une phase de la matière, que certains matériaux possèdent, dans laquelle les molécules ont la tendance à s'aligner localement les unes aux autres. Lorsqu'on considère un film mince de cristaux liquides nématiques étalés sur une surface (ce qu'on appelle une "coque nématique"), l'interaction entre les particules et la surface induit la présence des singularités, les défauts, qui obéissent à des obstructions topologiques et peuvent interagir entre elles et avec la courbure de la surface. Dans cet exposé, nous étudierons un modèle discret pour les coques nématiques, dans lequel les molécules se situent sur les noeuds d'un maillage triangulaire ; nous nous intéresserons notamment à la limite continue du modèle. Ce travail a été effectué en collaboration avec A. Segatti (Università di Pavia, Italie).

Quasimodes pour le laplacien magnétiques

Site: 
Date: 
03/05/2018 - 13:45 - 14:45
Salle: 
P1-011
Orateur: 
GUEDES BONTHONNEAU Yannick
Localisation: 
Université Rennes 1
Localisation: 
France
Résumé: 

Un certain nombre de travaux ont déjà été effectués pour déterminer la localisation des fonctions propres de basse énergie du laplacien magnétique. Avec Nicolas Raymond, nous nous proposons d’ajouter une pierre à l’édifice en calculant de façon relativement explicite un développement BKW de ces fonctions propres. J’expliquerai comment la construction fonctionne et replacerai le résultat dans son contexte.

Inégalités de concentration et systèmes dynamiques

Site: 
Date: 
31/05/2018 - 13:45 - 14:45
Orateur: 
CHAZOTTES Jean-René
Localisation: 
École polytechnique
Localisation: 
France
Résumé: 

J’introduirai de façon élémentaire des inégalités de concentration classiques avant de montrer quelles formes elles prennent dans le cadre des systèmes dynamiques non-uniformément hyperboliques. En bref, une inégalité de concentration quantifie la probabilité qu’une fonction séparément lipschitzienne de $n$ variables aléatoires s’écarte de son espérance. Les fonctions autorisées peuvent être fortement non-linéaires et implicites. La probabilité en question est bornée par une fonction d’une constante indépendante de la fonction (et de $n$) et de la somme des carrés de ses constantes de Lipschitz ”partielles”. Je montrerai diverses applications de telles inégalités.

TBA

Site: 
Date: 
31/05/2018 - 11:00 - 12:00
Orateur: 
PICARD Dominique
Localisation: 
Université Paris 7
Localisation: 
France

Scattering transform for art investigations

Site: 
Date: 
31/05/2018 - 15:00 - 16:00
Orateur: 
LEONARDUZZI Roberto
Localisation: 
ENS Lyon
Localisation: 
France
Résumé: 

Recently, a novel signal-processing tool was proposed, the scattering transform, which uses a cascade of wavelet filters and nonlinear (modulus) operations to build translation-invariant and deformation-stable representations. Despite being aimed at providing a theoretical understanding of deep neural networks, it also shows state-of-the-art performance in image classification. First, we explore its performance for art authentication purposes. We analyze two databases of art objects (postimpressionist paintings and Renaissance drawings) with the goal of determining those authored by van Gogh and Raphael, respectively. To that end, we combine scattering coefficients with several linear classifiers, in particular sparse $\ell_1$-regularized classifiers. Results show that these tools provide excellent performance, superior to state-of-the-art results, and highlight the benefits of sparse classifiers. Second, we show preliminary results of their use for photorealistic rendering. We highlight the limitations of this approach, and the works currently in progress.

Joint work with Yang Wang and Haixia Liu

Sur les signes modulaires

Type: 
Type: 
Site: 
Date: 
12/04/2018 - 13:45 - 15:00
Salle: 
P1-018
Orateur: 
WU Jie
Résumé: 

Dans cet exposé, nous examinerons deux questions liées aux signes des valeurs propres de Hecke ou coefficients de Fourier des formes modulaires classiques.
Le premier problème, qui a été considéré par plusieurs auteurs, est de déterminer la taille, en termes du conducteur, du premier changement de signes de valeurs propres de Hecke. Ici, nous améliorons l'estimation d'Iwaniec, Kohnen et Sengupta, en utilisant la théorie des nombres friables.
Le deuxième problème est de savoir dans quelle mesure ces signes, pour des ensembles de nombres premiers, déterminent uniquement la forme modulaire, et nous donnons des résultats individuels et statistiques, en utilisant la théorie de Rankin-Selberg et le grand crible.
C'est un travail commun avec E. Kowalski, Y.-K. Lau et K. Soundararajan.

HUANG Jingchi

Date: 
Dim, 01/04/2018 - Sam, 30/06/2018
Site: 
Nom: 
HUANG
Prénom: 
Jingchi
Origine: 
Université Sun Yat-Sen
Origine: 
République populaire de Chine
Thème: 
Equations aux dérivées partielles
Invitant: 
DANCHIN Raphaël

Modèle de dimères sur des surfaces.

Site: 
Date: 
10/04/2018 - 14:00 - 15:00
Salle: 
P2 131
Orateur: 
BERESTICKY Nathanaël
Localisation: 
Université de Cambridge
Localisation: 
Royaume-Uni
Résumé: 

Le modèle de dimères sur graphe bipartie est un appariement (perfect matching) des sommets du graphe, c'est-à-dire un sous-ensemble d'arêtes qui recouvrent chaque sommet une seule fois. C'est un modèle classique de physique statistique, qui remonte aux travaux de Temperley/Fisher et Kasteleyn dans les années 60.

Un objet central pour le modèle de dimères est une fonction de hauteur introduite par Thurston, qui permet de voir le modèle de dimères comme une surface aléatoire discrète. Je vais expliquer une série de résultats (en collaboration avec Benoit Laslier et Gourab Ray) où nous montrons dans un certain nombre de situations la convergence de cette fonction de hauteur vers une limite universelle et invariante conforme. Cela inclut en particulier le cas de graphes dessinés sur des surfaces de Riemann.

Une idée clef de notre approche est d'exploiter les couplages dits de "géométrie imaginaire" entre champ libre gaussien (GFF) et courbes de Schramm--Loewner Evolution (SLE).

Solutions lagrangiennes pour le système d'Euler 2d avec vorticité L1 et énergie infinie

Site: 
Date: 
05/04/2018 - 13:45 - 14:45
Salle: 
P1-018
Orateur: 
BOUCHUT François
Résumé: 

Nous considérons des solutions au système d'Euler 2d incompressible avec une vorticité seulement intégrable, et avec une énergie qui peut être infinie.
Avec une telle régularité, nous utilisons la théorie récente des flots Lagrangiens associés à des champs de vecteurs dont le gradient est donné par l'intégrale singulière d'une fonction intégrable. Cette théorie permet de définir des solutions lagrangiennes, pour lesquelles la vorticité est transportée par le flot.
Nous prouvons la stabilité forte de ces solutions par la convergence forte du flot, sous la seule hypothèse de convergence L1 faible de la vorticité initiale. L'existence de solutions lagrangiennes au système d'Euler s'ensuit pour toute vorticité initiale intégrable. Des relations avec des notions antérieures de solutions sont établies.

Syndiquer le contenu